Investir dans les ETF en bourse : l’essentiel à savoir

etf bourse

Les trackers (ETF) constituent des fonds indiciels cotés en bourse en réplication à la performance d’un indice comme l’Euronext 100 ou le CAC 40. En effet, cela représente des produits commerciaux simples qui s’achètent et se vendent tous les jours selon les conditions du marché. L’écoulement de ces produits se fait de la même façon que celui des actions et des frais de courtage identiques. Il vous revient simplement de négocier des ETF pour profiter d’une exposition diversifiée sur plusieurs marchés comme des devises, des indices, des matières premières et des secteurs. Plus de détails dans cet article.

ETF : qu’est-ce que c’est réellement ?

ETF est un sigle de l’expression anglaise « Exchange-Traded Fund » qui signifie simplement en français « tracker ». Les ETF (trackers) constituent en réalité un fonds négocié en bourse et un produit d’investissement pour répliquer la performance d’une valeur ou d’un groupe de valeurs disponibles. Ce fonds emploie l’achat physique d’actifs qu’il observe ou des moyens d’investissement plus performants pour maîtriser les mouvements du marché sous-jacent. Les ETF jouent un rôle similaire à celui des fonds de placement, des indices et autres produits cotés en bourse.

Ainsi, un tracker peut être exploité pour accéder à une plus grande sélection d’actifs. Ainsi, vous pourrez disposer d’une exposition à indice, une matière première, des actions d’un pays donné, une devise ou des marchés d’instruments à taux fixe à travers un tracker. Les ETF sont alors achetés et vendus sur une place boursière au même titre que les actions. Ces derniers peuvent être négociés au travers des CFD (contrats pour la différence) grâce à l’IG. Tout investissement en bourse par ETF emploie deux leviers, la réplication physique et la réplication synthétique (indirecte).

lisez aussi   À quoi sert l’assurance transport public de marchandises ?

Quel est le mécanisme pour déterminer le prix d’un ETF en bourse ?

Le coût d’un tracker se détermine généralement en fonction de l’évolution de la cotation de l’indice à laquelle il réplique. En effet, le cours de cotation est conduit par la valeur de son indice en se basant sur le principe de l’offre et de la demande. De toute évidence, pour éviter un éloignement trop important de la valeur de l’indice sous-jacent des prix du marché, des garde-fous sont mis. Il s’agit des teneurs de marchés ou de l’indicateur « tracking error » qui évalue la capacité du fonds à s’écarter des valeurs qu’il réplique.

Investissement des ETF en bourse : comment cela marche-t-il ?

Investir dans un ETF indiciel nécessite de faire des choix pertinents concernant l’enveloppe de placement, la nature des valeurs de l’indice et aussi le gestionnaire en charge du portefeuille fiscal. En effet, pour bien choisir votre enveloppe fiscale en tant que particulier, vous aurez à opérer selon vos besoins sur trois types de portefeuilles. Il s’agit du plan d’épargne en actions (PEA) qui s’avère la plus avantageuse, l’assurance-vie qui constitue le plan d’épargne le plus pratiqué, les compte-titres ordinaires (CTO) qui restent le plus classiques.

En quoi un tracker en bourse est-il avantageux ?

Un investissement ETF en bourse s’avère bénéfique sur plusieurs plans pour les particuliers ayant pris cette initiative. Ceux-ci profitent en premier de la performance du tracker et de sa gestion souple accessible aux investisseurs débutants. Ensuite, ils bénéficient de sa transparence et de la diversification des placements qui favorise à leur tour des frais de gestion réduits de l’ETF.

lisez aussi   Les meilleures agences immobilières à Cluses : notre sélection

Par ailleurs, cet investissement s’expose également à de grands risques à ne pas minimiser. D’abord, le capital investi dépend des fluctuations des marchés et n’est pas garanti. Ensuite, le fonds indiciel peut être incapable de répliquer conséquemment à son indice sous-jacent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *