Le spa est-il déconseillé pour les femmes enceintes ?

Le spa est un accessoire de plaisance très prisé dans les maisons non seulement pour le luxe, mais aussi pour l’immense bonheur qu’il offre, en l’occurrence après une journée laborieuse. Et pourtant, certaines circonstances comme la grossesse pourraient imposer aux femmes une restriction dans l’utilisation du spa, du moins selon ce qu’on entend souvent dire. Mais qu’en est-il réellement ? Prendre un bain massant comporte-t-il des risques pour la femme enceinte ? Quels sont les spas appropriés pour une femme enceinte ? Vous découvrirez la vérité sur toutes vos inquiétudes par rapport à l’utilisation du spa par une femme enceinte.

Le spa, de quoi s’agit-il ?

Le mot spa serait venu de l’abréviation de la formule latine « Sanitas Per Aquam » qui signifie littéralement en français « santé par les eaux ». Aujourd’hui, le mot spa est plus utilisé en français comme un mot à part entier que comme un acronyme et peut renvoyer à deux choses. D’une part un établissement de soins esthétique qui propose un type de massage particulièrement relaxant et réalisé dans des conditions extrêmement délicates.

D’autre part, le mot désigne une sorte spécifique de baignoire parfois gonflable, ou plus clairement un bassin de bain à remous. Ce bassin est équipé d’un dispositif d’eau sous pression et d’air pulsé qui produit à l’utilisateur l’effet très recherché d’un massage relaxant. Par ailleurs, ce bassin est thermoréglable, ce qui permet à l’utilisateur d’adapter la température de l’eau pour optimiser son plaisir.

Pourquoi le spa est déconseillé pour la femme enceinte ?

S’il est en effet vrai qu’un bain trop froid pourrait provoquer des contractions susceptibles d’être préjudiciables pour le bébé, un bain trop chaud pourrait également être nocif notamment au 1er et au 3e trimestre. Au 1er trimestre, le spa susceptible d’augmenter les risques de fausse couche, tandis qu’au 3e trimestre la femme court le risque d’un accouchement prématuré.

lisez aussi   Que savoir sur les Formaposte ?

Mais en réalité, il faut souligner que le risque tombe si l’on a la garantie d’un bon réglage de la température pendant le bain. Ainsi, si vous y tenez malgré tout, certaines précautions pourraient vous permettre de continuer à profiter des effets bénéfiques du spa, bien sûr avec l’avis de votre médecin. Pour cela, il faudra :

Arrêter le système d’hydrojet massant ;

Faire descendre la température de sorte à avoir une eau pas trop chaude (inférieure à 35 °C) ;

Être plus regardant sur la propreté à l’intérieur du bassin et la qualité de l’eau en vue d’éviter les risques d’infection.

Spa ou Jacuzzi : de quoi faut-il se méfier ?

Pour beaucoup, le mot Jacuzzi désigne un bassin de bain à remous distinct du spa, mais en réalité, le nom Jacuzzi désigne ni plus ni moins une marque déposée. Quant au spa, il désigne tout bassin de bain à remous, quels qu’en soient la marque, le type et les caractéristiques. Ainsi, le Jacuzzi n’est rien d’autre d’une marque de bassin de bain à remous, c’est-à-dire une marque spa. Pour être plus clair, un Jacuzzi est tout simplement un spa de marque Jacuzzi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *