plus grand département de France

Quel est le plus grand département de France ?

La France possède une centaine de départements, 101 plus précisément. Le plus vaste d’entre eux est la Guyane, qui est située en territoire d’outre-mer. Abritant plusieurs collectivités, vous aurez ici l’avantage d’apprendre énormément sur ce territoire français. Qu’est-ce qui fait de la Guyane le plus grand territoire de France ? Rendez-vous dans la suite du texte pour en savoir plus. 

La Guyane : le plus grand département de France

La Guyane est une collectivité territoriale unique de la France, sise à Cayenne. Elle fait partie des départements et des territoires d’outre-mer (DOM-TOM), une catégorie créée par la Constitution française d’octobre 1946. Elle succède à la loi de départementalisation de mars 1946, qui pose les bases du droit colonial. 

En effet, la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion sont des anciennes colonies françaises transformées en départements. Par ailleurs, elles sont situées hors du sol de la France métropolitaine et sont qualifiées de territoires d’outre-mer. 

Comme les autres territoires des DOM-TOM, la Guyane est dotée d’un statut particulier qui prend en compte ses intérêts au sein de la République française. Dirigé par un président, le système du département comprend également un organe délibérant qui est l’Assemblée de Guyane et une préfecture. 

Les habitants, les Guyanais et Guyanaise sont au nombre de deux cent quatre-vingt-quatorze mille cent quarante-six  avec une densité de 3,3 habitants par km². C’est la région la plus grande de France, mais aussi la moins peuplée. Elle est  le territoire le plus riche en bois, car 9,7 % du sol est couvert par la forêt équatoriale. 

Par ailleurs, la forêt guyanaise est classée parmi les forêts les plus riches et les moins endommagées  écologiquement. On y parle le français, le créole guyanais, les langues amérindiennes, les langues bushinengue et les langues hmong.

La situation géographique et climatique de la Guyane

Située en Amérique du Sud, la Guyane française est limitée au Sud et au Sud-Est par le Brésil, et à l’Ouest par le Suriname. Elle fait partie du Brésil, le pays qui a la plus grande frontière avec la France. La superficie du département est de 83 846 km2. La monnaie utilisée est l’euro, son indicatif téléphonique le 594 et son code postal le 973.

Le département possède un climat équatorial avec une température moyenne de 25,5 °C. Entre 1981 et 2010, la précipitation annuelle est de 2816 en moyenne. De décembre à juillet, la période est humide et le reste de l’année, elle est sèche. Le mois le plus humide est celui de mai et les plus secs sont ceux de Septembre et Octobre. 

La région est couverte d’une grande forêt tropicale humide qui est entourée de mangroves. Le sous-sol est acide et pauvre, fait de roches anciennes, de latérite qui forme un relief parsemé d’inselbergs et de réseaux riverains et fluviaux. Ce sont des axes de circulation depuis des siècles. On y compte sept bassins fluviaux, neuf cent cinquante-trois masses d’eau et des précipitations annuelles.

L’histoire de la Guyane

Les Guyanais sont d’origine amérindienne et indienne. Les historiens estiment que des Indiens originaires d’Amazonie (les Arawaks et les palikurs) se sont installés sur le littoral guyanais. S’en suivirent un siècle après, la venue des Kalinago, des Galibis et des Wayana. Plus tard, en 1948, Christophe Colomb a reconnu la Côte de Guyane. Aux 16 siècles, plusieurs nations ont tentés de coloniser la Guyane. 

En 1503, la France s’installe sur le territoire avec la venue de certains de ses ressortissants. Les sérieuses tentatives d’occupation datent de 1620. La population amérindienne mise à mal par les colons, font face à la mort de plusieurs des leurs, suite aux guerres menées contre l’invasion et aux épidémies importées de l’occident. 

La tutelle de la Guyane fut longtemps contestée. C’est en 1676 que les Français s’implantent définitivement avec la reprise de Cayenne par l’amiral Jean d’Estrées. La colonisation de la Guyane débute avec des travailleurs européens appelés « trente-six mois » ou « engagés », car leur contrat ne les lie que durant 3 ans à leurs maîtres. 

Ils seront vite remplacés par des esclaves africains, qui seront utilisés dans les exploitations coloniales. C’est après plusieurs révolutions et rebondissements qu’on aura la Guyane, telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Comment la France se retrouve-t-elle en Guyane ?

Dans les années 1500 ont lieu les premières installations françaises sur le territoire guyanais. Cependant, c’est en 1643 que l’occupation devient effective et la présence française pérenne. Par le passé, le département était envisagé comme la France équinoxiale. C’est le nom donné par les colonisateurs, à leur projet d’occupation en Amérique du Sud, dans les zones proches de l’équateur. 

Le mot « équinoxiale » qualifie la durée égale de la nuit et du jour dans ces zones. La Guyane devient alors une colonie esclavagiste et voit progresser sa population jusqu’à l’abolition effective de l’esclavage, lors de la Révolution française. Dans les années 1790, le territoire est considéré comme un département français, puis est transformé en colonie pénale lors de l’institution du Bagne. 

C’est un réseau de pénitenciers et de camp situés sur les côtes guyanaises dans lequel les détenus effectuent des travaux forcés. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, Félix éboué, est l’un des premiers Guyanais à prendre parti pour le général de Gaulle en 1940. En 1943, la Guyane se ralliera à la France libre, un régime de résistance externe créé à Londres par ledit général. 

Ainsi, elle abandonne complètement son statut de colonie pour devenir un département français en 1946. Une fois président, de Gaulle y établit le Centre Spatial Guyanais en 1965. Ce dernier existe toujours et est exploité par l’Agence Spatiale européenne (ESA) et le Centre National d’Études Spatiales (CNES). 

Le territoire de Guyane compte parmi les neuf régions ultrapériphériques (RUP) de l’Union européenne. Il s’agit du qualificatif utilisé pour les territoires de l’Union européenne situés hors du continent de l’Europe. Contrairement aux autres territoires d’outre-mer, les zones dites RUP font partie intégrante de l’Union européenne. 

La Guyane est l’unique territoire membre de l’Union européenne en Amérique du Sud et le territoire continental de France et le dernier territoire de France en Amérique Continental. La France dispose d’un droit exclusif d’exploitation étendue à 350 milles marins des côtes, après approbation des Nations-Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *