Comment traiter la maladie du parler du nez ?

parler du nez

Vous vous réveillez chaque matin avec un nez bouché, une sensation de congestion et un écoulement nasal constant ? La maladie du parler du nez, également appelée rhinolalie, est un trouble de la parole qui peut causer des difficultés respiratoires et des distorsions de la voix. Elle est causée par une perturbation de la respiration nasale lors de la parole, souvent due à des problèmes anatomiques tels que des tumeurs ou obstructions nasales. Heureusement, il s’agit d’une anomalie qui peut être facilement traitée à travers des astuces simples. Lisez cet article jusqu’à la fin afin de les découvrir.

Adopter des thérapies de la parole

Le « parler du nez » est un problème fréquent chez plusieurs personnes particulièrement celles atteintes d’asthme ou souffrant d’allergies virulentes. Il se manifeste par la présence de polypes nasaux suite à une congestion qui entraîne chez la victime de l’inconfort et de l’embarras.

Il existe aujourd’hui plusieurs moyens légaux pour soigner cette anomalie et la première méthode est relative à la thérapie de la parole. C’est une technique qui consiste pour un thérapeute de la parole à faire usage des exercices de respiration et de déglutition pour améliorer la respiration nasale des personnes atteintes de la rhinolalie.

En effet, il fixe en général des jours de rencontre avec la victime afin de lui enseigner des techniques de la respiration diaphragmatique, de la respiration profonde lorsqu’ils parlent. De même, il peut user des techniques de déglutition pour aider la victime à renforcer les muscles de sa bouche pour une meilleure aisance en parlant.

lisez aussi   Raccordement poêle à bois avec coude : comment s’y prendre ?

Faire recours à la chirurgie nasale

Dans certains cas, l’origine de cette maladie peut être une complication médicale due aux polypes nasaux et peut nécessiter une excision chirurgicale. Le chirurgien traitant procède d’abord à une endoscopie afin de vérifier le statut des polypes avant de commencer la chirurgie. En fonction de ce statut, il peut choisir la technique la plus appropriée selon votre situation et votre statut personnel.

Cependant, en général, la chirurgie veille concrètement à la réduction de la taille des turbinates nasales ou à la résection de la cloison nasale. En dehors de la chirurgie nasale, vous pouvez également opter pour une chirurgie maxillo-faciale qui consiste pour le docteur à modifier la forme des os de la face et de la mâchoire. Cela peut inclure des techniques telles que la réduction de la taille des os de la mâchoire ou la résection des os nasaux pour mieux faciliter la prise de parole.

Utiliser des médicaments corticoïdes

Si vous ne désirez pas employer l’une des deux méthodes suscitées, vous pouvez toujours choisir l’option du traitement par médicaments. Il existe plusieurs sortes de médicaments qui peuvent être pris pour ce problème, vous pouvez opter par exemple pour des décongestionnants nasaux afin d’amenuiser l’enflure des tissus nasaux.

Vous pouvez également utiliser des antihistaminiques qui sont spécialement conçus pour réduire les symptômes de la rhinolalie en réduisant l’inflammation et en réduisant la production de mucus. En outre, vous pouvez choisir les corticoïdes qui peuvent être pris par voie orale ou nasale.

parler du nez

Changer d’environnement

L’environnement dans lequel vous vivez peut également être la cause de votre problème de parler par le nez. Vous pouvez à cet effet opter pour l’amélioration ou la modification de l’environnement dans lequel vous vivez.

lisez aussi   Quelle est la durée de vie des lentes sur un oreiller ?

Vous pouvez par exemple utiliser un humidificateur pour maintenir l’humidité dans l’air, en évitant les irritants tels que la fumée de cigarette ou les produits chimiques. Vous devez aussi vous reposer suffisamment pour réduire le stress sur leur corps et vous entraîner en parlant fréquemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *