Poêle à bois : astuces pour un meilleur prix

En période d’hiver, il est nécessaire de réchauffer la maison. Plusieurs modes de chauffage, comme le chauffage électrique,la chaudière à gaz ou la chaudière au fuel, sont pour ce faire présents sur le marché. Toutefois, il est possible d’utiliser un poêle à bois comme chauffage d’appoint ou en intersaison afin de ne pas avoir à faire fonctionner le chauffage central.

Comparé aux autres chauffages, se chauffer au bois est non seulement écologique mais surtout économique. Bien acheter ne s’improvise pas, encore moins lorsqu’on cherche un poêle en bois. Il existe de nombreux modèles de poêle à bois mais ces appareils ne se valent pas. Il n’est donc pas évident de trouver facilement le poêle à bois performant et adapté aux besoins à un meilleur prix. Voici quelques astuces pour s’offrir un poêle à bois à un bon prix.

Choisissez un poêle à bois adapté à votre besoin en chauffage

Le poêle à bois est un instrument réservé au chauffage. Selon le besoin en chauffage, certains modèles de poêles à bois sont plus recommandés que les autres. Il vous revient de choisir le plus adapté à votre besoin.

Les poêles à bois recommandés pour un chauffage principal 

Il existe des types de poêles à bois qui peuvent être un mode de chauffage à part entière. Le plus connu et moderne est le poêle à granulés. Cette version est inégalable pour son confort d’utilisation, son alimentation automatique, son autonomie, sa régulation de la température et les multiples possibilités de programmation qu’elle propose. 

lisez aussi   Le système io est-il fiable ?

En outre, les poêles à granulés donnent également un très bon rendement s’il est bien réglé. Pour finir, ils polluent très peu : ce qui représente un gros atout face aux autres versions de poêles à bois.

L’autre version de poêle à bois qui peut être utilisé comme mode de chauffage principal est le poêle à bûches. Si vous recherchez un poêle de masse qui convient le mieux à un chauffage à part entière, c’est bien vers les poêles à bûches qu’il faut se tourner. 

Encore appelés poêles à accumulation ou à inertie, ces poêles sont lourds et massifs. Ils fonctionnent à plein régime puis restituent toute la chaleur accumulée grâce à ses matériaux lentement jusqu’à 24h. Ils sont peu polluants et ont un rendement très élevé. 

Toutefois, le choix de ce poêle se fait à la construction ou en réhabilitation importante puisqu’il se place au centre du logement et à proximité de la cage d’escalier (si on veut chauffer l’étage) pour une bonne diffusion de la chaleur.

Les poêles à bois recommandés pour un chauffage d’appoint

Même s’ils sont les mieux placés parmi les poêles masses, il faut souligner que les poêles à bûches peuvent difficilement chauffer tout un logement. Ils sont en effet plus utiles en complément de chauffage ou en remplacement d’un vieil appareil de chauffage. Toutefois, leur puissance doit correspondre exactement aux besoins habituels. 

Les poêles à bûches peuvent en effet devenir des appareils très polluants lorsqu’ils fonctionnent au ralenti. Ils commencent alors par envoyer de particules fines, le polluant de l’air extérieur le plus toxique pour la santé.

Choisissez votre poêle à bois en fonction de critères de qualité

Pour réussir son achat, il ne faut pas directement s’offrir le premier poêle à bois venu ni celui qui est offert au prix le plus bas. Vous devez d’abord vérifier les atouts de votre poêle. Voici quelques critères dont vous pouvez tenir compte dans votre choix.

Choisissez un poêle à bois à rendement optimal

C’est le premier critère à prendre en compte. Les derniers poêles à bois atteignent des rendements qui vont jusqu’à 80% grâce à une bonne circulation de l’air dans la chambre de combustion. Ceci est dû au fait que ce poêle dispose de plusieurs entrées d’air. Elles lui permettent de brûler à la fois le bois mais aussi les gaz de combustion. Choisissez alors un poêle à rendement optimal en vous assurant qu’il a bien plusieurs entrées d’air.

lisez aussi   Robot nettoyeur de piscine : quelques informations utiles

Ces poêles à bois sont plus performants que les cheminées ouvertes qui ont un rendement énergétique très faible d’environ 10% et qui ont également un rejet de particules très important. Attention ! Cela ne concerne que les poêles récents. 

En effet, une étude a montré qu’un poêle qui date des années 1997 à 2004 avait un rendement de 65%. Vous avez donc un intérêt économique et écologique en décidant de changer un vieil appareil.

Choisissez une puissance ajustée à la surface de votre logement pour le poêle à bois

Le second critère est la puissance. En effet, la puissance d’un poêle à bois doit être ajustée à la superficie de la pièce qu’il doit chauffer. Ainsi par exemple, se procurer un modèle de 11 kW pour assurer le chauffage d’un petit studio est clairement inutile et représenterait une perte d’argent. Il en est de même si vous choisissez un modèle de faible puissance pour chauffer un salon très spacieux. 

Il ne sera pas suffisant pour vous obtenir une température confortable. Le barème de puissance doit être déterminé en fonction de 3 critères principaux : la situation géographique, l’isolation de la maison, le volume à chauffer.

Le poêle à bois atteint ses meilleures performances à puissance maximale, il est alors important de la déterminer avec soin. C’est à votre installateur que revient cette tâche. Ne prenez pas de décision tout seul.

Choisissez en tenant compte des critères de poids et de matériaux

À part le rendement et la puissance, vous pouvez porter votre attention sur le poids et les matériaux du poêle à bois avant de faire votre achat.

lisez aussi   Comment construire un four à pizza ?

En ce qui concerne le poids, retenez qu’un appareil de bonne qualité matérielle pèse au moins 90 kg. Il existe par ailleurs des appareils plus massifs fait avec un manteau accumulateur en pierre ou en céramique. Ils proposent une forte inertie qui leur permet de lisser davantage les températures. Quant au choix du matériau, il influence la diffusion de la chaleur. Ainsi, un poêle en fonte sera moins léger et moins réactif qu’un appareil en acier. 

Comparez les offres et choisissez le poêle à bois en fonction de votre budget

Maintenant que vous avez choisi le type de poêle adapté à vos besoins et qui répond aux critères de qualité, il faut se l’offrir à un meilleur prix. 

Il existe aujourd’hui sur le marché des appareils pour tous les budgets. Vous en trouverez d’environ 500 € pour les poêles bas de gamme jusqu’à plus de 10 000 € pour les plus hauts de gamme. Retenez toutefois que le prix n’est pas directement proportionnel à la qualité. Le prix du poêle est souvent influencé par le design et le réseau de distribution, le combustible ou encore la marque.

A ce prix, s’ajoute le coût de la main d’œuvre de l’installation du poêle. Ce montant varie en fonction de la complexité du chantier et du matériel d’équipement nécessaire à l’installation. En effet, on estime à 4500 euros environ le prix moyen d’une installation de poêle à bois réalisée par un professionnel. C’est une solution assez économique à l’achat.

En résumé, pour acheter un poêle à bois, il faut choisir le modèle de poêle à bois adapté à votre besoin en chauffage (chauffage d’appoint ou à part entière). Ensuite, il faut choisir en tenant compte des critères que sont le rendement, la puissance adaptée à la surface à chauffer, les matériaux et la masse. Pour obtenir votre poêle à bois à un meilleur prix, vous devez étudiez les offres que vous avez sur la table.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *