Comment cracker la switch en quelques minutes seulement ?

crack switch

Vous êtes passionnés de jeux vidéo et particulièrement de la dernière version de Nitendo qui déchaîne actuellement les ardeurs ? Si oui, cet article va immanquablement sublimer votre journée avec tout ce qu’elle va vous révéler. En effet, vous n’avez plus besoin de penser à votre portefeuille avant de prendre les manettes. Après avoir lu cet article, vous pourrez désormais jouer la switch autant que vous voudrez sans limite. Découvrez donc ici tous les secrets sur comment cracker la switch puis éclatez-vous à gogo.

Le point sur les failles de sécurité de la switch : ce qu’il faut savoir

Si vous lisez cet article, vous appartenez certainement à l’immense communauté des fous de jeux vidéo. Dans ce cas, il n’est point besoin de vous présenter la switch, cette dernière version des Nitendo qui n’est que la version avancée de Wii U. De par les nombreuses et alléchantes fonctionnalités dont il est équipé, ce jeu fouette l’ardeur des inconditionnels de la manette. Il a ainsi le vent très en poupe depuis sa mise sur le marché, et figure actuellement parmi les consoles les plus achetées au monde.

Désormais on sait que le processeur « Tegra X1 » est le point faible des plus de 18 000 000 de consoles Nitendo switch déjà mise sur le marché. Il s’agit d’une puce mise développée aux États-Unis d’Amérique par la société Nvidia, et qui est également présent dans certaines gammes de smartphones Android. Il ressort donc que ce dispositif présente un Boot Room défaillant et vulnérable qui constitue la porte d’entrée dans le système de sécurité des appareils dont il est doté.

lisez aussi   Stéphane Plaza et son fils : faits, etc.

Cracker la switch, qu’est-ce que cela veut dire ?

Quand on parle de piratage informatique, bon nombre de personnes pensent en premier lieu à une pratique malsaine qui consiste à prendre le contrôle à distance d’un appareil appartenant à autrui. Cela n’est pas du tout ce dont il s’agit lorsque nous parlons du piratage de la switch.

Ici, il s’agit simplement de contourner quelques pilotes pour optimiser la capacité et de lever les barrières de compatibilité de l’appareil, dans le but d’installer autant de jeu qu’on le souhaite. Ainsi, cracker la switch n’est pas une infraction en soi, mais cela en devient une dès lors que vous le faites pour accéder à des jeux ou programmes piratés.

crack switch

Commenter pirater sa console Nitendo switch ?

Pour pouvoir pirater la switch, vous devez avant tout acheter une console au cas où vous ne la possédiez pas encore. Dans ce cas, il est recommandé de privilégier une version plus ancienne ; c’est un atout précieux pour faciliter le hacking. Vous pourrez pour à cet effet trouver sur internet de nombreux site qui commercialisent les versions anciennes de la switch ou le racheter auprès d’anciens joueurs. À défaut de cela, vous pourrez vous procurer une version récente du jeu ; elles ne sont que plus difficiles à hacker en l’occurrence pour les débutants.

Après cela, il vous faudra acheter un kit Xecuter SX Pro constitué d’un dongle USB, un module JIG ainsi que la licence SX OS. Mais tenez-vous tranquille ; si vous avez la chance de tomber sur la version 5.0.2. firmware, vous pouvez facilement la cracker et vous passer de la licence. Une fois que le matériel nécessaire est réuni, on peut maintenant passer à l’essentiel. Alors, il ne vous reste plus qu’à :

  • Déplacer le fichier « Firmware » vers la carte MicroSD ;
  • Introduire la carte MicroSD dans la console, l’éteindre après avoir démarré son wifi puis retirer la Joy-con droite ;
  • Mettre l’appareil en mode RCM ;
  • Insérer le code qui lancera le hacking ;
  • Lorsque le SX OS s’affiche à l’écran, retirer le dongle et remettre en place le Joy-con droit ;
  • Mettre la console sous tension sur CFW ou boot custom firmware et activer la licence.
lisez aussi   Où est le plus grand casino de France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *