Le Saint Eloi

Comment revendre sa cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un appareil, sinon un gadget très apprécié de nos jours. Choisie au détriment de la cigarette conventionnelle en raison des sensations exquises qu’elle procure. Contrairement au tabac, l’e-cigarette vous permet d’inhaler une fumée agréable et aromatisée. Tout ceci la rend attractive auprès des fanatiques de pauses vape. D’où, il peut vous être possible et très rentable de la revendre.  Mais comment réussir à la revendre efficacement ? La réponse dans cet article.

La cible : définir où revendre sa cigarette électronique

Pour vendre un matériel, la première interrogation qu’il faut se poser, c’est : “à quel endroit vendre mon produit ?“ Cette première question va vous permettre de résoudre une importante équation relative à la découverte de votre cible. Il faut dire que la cible, c’est le public auquel est destiné votre produit. Elle a un profil spécifique. Elle doit également être dans le besoin de ce que vous vous apprêtez à lui revendre.

En effet, avec le progrès effréné des nouvelles technologies, revendre votre Ecig ne devrait pas être un gros problème. Il vous est possible d’exercer cette activité sur certains sites internet et dans certaines communautés sur les réseaux sociaux. En quelques étapes, voici comment procéder :

Faire des recherches sur internet ou les réseaux sociaux

Pour trouver votre cible, l’une des alternatives qui marchent très bien, c’est d’effectuer d’abord des recherches sur Google.  Vous connaissez le modèle de votre e-cigarette, n’est-ce pas ? Vous en connaissez également les qualités. Alors, inspirez-vous de ces connaissances dont vous disposez sur votre produit pour trouver une communauté en ligne. 

lisez aussi   Guide pour obtenir un devis d’assurance entreprise ?

Vous trouverez plusieurs sites internet qui vous proposeront des services de ce genre. Ensuite, effectuez les mêmes recherches sur les réseaux et médias sociaux où vous êtes connectés. Faites la même chose sur :

  • Facebook ;
  • Twitter ;
  • Instagram ;
  • LinkedIn ; etc.

Vous pouvez vous rassurer, vos futurs potentiels clients se trouvent sur ces différents réseaux. A vous de faire le premier pas. Le client est roi, ne l’oubliez pas.

Identifier les communautés de vente de vapes

Les résultats issus de vos recherches vont vous proposer plusieurs communautés, selon le mot clé renseigné dans le moteur de recherche. Identifiez parmi ces propositions les groupes ou communautés qui répondent le mieux à vos besoins. A ce propos, un groupe nommé par exemple “Les fanatiques des pauses vapes“ est le meilleur endroit. Un autre nommé “Achat et vente d’Ecig“ l’est également.

L’autre détail à préciser, c’est que la cigarette électronique a plusieurs dénominations. Elle est connue comme :

  • Ecig ;
  • E-cigarette ;
  • Vaporisateur ;
  • Vapoteuse ;
  • Vaporette ;
  • Vapes.

Par conséquent, vous devez effectuer des recherches sur ces différents mots clés afin de maximiser votre chance de revente. 

Lire les règlements de ces communautés avant d’y intégrer

Habituellement ces communautés sont régies par des règlements bien conçus. Il faut dire que la lecture de ces règlements est un meilleur moyen pour vous renseigner. Ils vous informent sur trois éléments principaux que sont :

  • L’objectif que vise la création du groupe ;
  • Le rôle des membres du groupe ;
  • Les sanctions en cas de non-respect des règles.

En conséquence, si vous constatez dans le règlement que l’objectif du groupe n’a aucun rapport avec votre intention, n’y intégrez pas. Auquel cas, vous allez vous voir quitter la communauté 24h après sans qu’on ne vous y retire.  Maintenant que vous avez intégré les communautés de vente d’e-cigarette en ligne, à combien souhaitez-vous revendre la vôtre ?

lisez aussi   Y a-t-il une différence entre le Crédit Agricole Nord de France et les autres agences ?

Le prix : combien coûte votre cigarette électronique ?

Si le coût de votre appareil est mal défini, non seulement vous ne pourrez pas le vendre mais aussi vous perdrez en réputation. Reste à savoir si vous avez déjà une réputation. Bref, vous avez d’abord le devoir d’aller vérifier le montant auquel se vend votre e-cig lorsque c’est à l’état neuf. 

Ensuite, vous devez voir si des cigarettes électroniques de même modèle que la vôtre ont été vendues, à combien et dans quel état. Enfin, vous pourrez fixer votre prix. Ceci ne veut pas dire qu’il faut revendre aussi votre vape au même prix que celui que vous avez découvert. Si elle avait été vendue à 100€, cela ne signifie pas que la vôtre doit valoir également 100€.

Alors, vous ne devez pas oublier que vous êtes dans une position de revente. Dans ce cas de figure, votre matériel pourrait présenter une usure ou une marque de désuétude. Et si c’est le cas, vous devez revoir son prix à la baisse pour avoir une chance de la revendre.

Le produit : quelle est sa qualité ?

La question de la qualité et de l’état de votre produit se poursuit. Si votre E-go Joyetech ou votre Kayfun présente d’usure, elle peut être encore acceptée. Par contre, si une composante y manque, soyez sûr que les potentiels clients vont vous fuir. En effet, vous devez savoir que pour pouvoir revendre votre cigarette électronique, elle doit être composée de trois éléments essentiels :

La batterie

La cigarette électronique fonctionne grâce à l’énergie électrique. C’est la batterie qui permet de conserver cette énergie tout en assurant le bon fonctionnement de l’appareil.  Il faut préciser que certaines batteries sont composées d’accumulateurs mais d’autres sont directement intégrées dans la vape. Dans le premier cas, les accumulateurs peuvent être retirés et remplacés. 

Mais dans le second cas, la batterie peut être directement chargée au moment souhaité. L’ampérage de la batterie des cigarettes électroniques est généralement exprimé en mAh. La durée d’utilisation de ces appareils dépend de leurs niveaux d’ampérage.

lisez aussi   Où acheter du tabac à chicha pas cher ?

Le clearomiseur

Le clearomiseur encore appelé l’atomiseur compose la partie supérieure de la cigarette électronique. Il est muni de :

  • Un réservoir ;
  • Un drip tip ;
  • Une résistance.

Il faut dire que le clearomiseur représente l’âme d’une e-cigarette. Quand il dysfonctionne, la cigarette n’émet plus de vapeur. Et dans ce cas, il n’y a plus de saveurs non plus. Il est possible de le démonter et de le nettoyer.

Le réservoir

Le réservoir est le verre borosilicate qui compose la cigarette électronique. Ce verre est spécialement conçu pour éviter les chocs thermiques pendant l’utilisation de l’appareil. Il faut dire que c’est le réservoir qui permet de conserver vos e-liquides. Les e-liquides sont les produits liquides contenus dans votre e-cigarette et vous permettent de profiter amplement de ses saveurs.

Présenter sa cigarette électronique en respectant l’étiquette 

La dernière étape importante pour revendre votre cigarette électronique consistera à respecter son étiquette. Vous devez être capable de convaincre vos clients en restant honnête dans les actes et les paroles. Déjà à l’étape précédente, vous pouvez être éligible à revendre plus d’une de vos e-cigarettes. 

Ne leur vantez que les qualités que vous reconnaissez comme vraies à votre produit. Vous devez être très courtois et sympathique avec vos prospects ou clients. Si vous avez les reins solides, vous pourrez de temps à autre glisser de petits cadeaux dans vos emballages avant livraison. Cette action vous permettra de fidéliser votre clientèle.

Veillez à bien soigner vos emballages. Enfin, n’oubliez pas de demander avec politesse des témoignages auprès de ceux qui ont acheté votre produit. Ceci vous permet de gagner en réputation. Alors, mettez-vous à la tâche, bon succès !

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Voir aussi :