Comment peindre un escalier

Comment peindre un escalier ?

Lorsque vous remarquez un escalier qui est bien peint et qui offre plus de confort à un intérieur, sachez que le processus ayant conduit à sa mise en place est assez simple, mais très astucieux. Par ailleurs, peindre un escalier n’est pas forcément l’affaire des professionnels. Comme le suggèrent les tendances Do It Yourself, vous pouvez le réaliser vous-même. Voici quelques astuces sur comment peindre un escalier.

Quel est le matériel nécessaire ?

A l’instar des outils traditionnellement reconnus pour une activité de peinture, il faut préciser que certains éléments s’ajoutent au matériel nécessaire pour la peinture. Ainsi, vous avez généralement besoin de :

  • 1 aspirateur ;
  • 1 éponge ;
  • 1 ponceuse ;
  • 1 seau d’eau.

Comme mentionné plus haut, vous avez besoin d’autres matériels qui se déclinent en protection sous forme d’habillement et en outils supplémentaires.

L’habillement

Vous avez besoin de vous vêtir d’une combinaison quelque peu étanche et capable de protéger votre peau contre les effets de la peinture sur le corps. De plus, il vous faut porter des gants, un casque, des lunettes de protection et des bottes afin de faire face aux réalités de cette activité.

Par ailleurs, il faut noter que pour bien réussir cette entreprise, vous avez besoin de protections comme une bâche en plastique et du ruban de masquage. Ces derniers auront pour rôle de vous permettre de bien délimiter les surfaces qui ne sont pas concernées par la peinture.

Le nécessaire pour peindre

Pour bien peindre un escalier, vous avez besoin d’autres matériels à caractère technique. Il s’agit de ceux qui vous permettront d’appliquer la peinture sur l’escalier. Ainsi, il vous faut :

  • 1 rouleau ;
  • 1 pinceau plat ;
  • 1 brosse ;
  • 1 papier de verre.

Dès que vous avez ces éléments à disposition, tout est prêt pour passer à la peinture de votre escalier. Il vous revient de faire le parfait mélange de couleurs afin que votre escalier apporte de l’élégance à votre intérieur.

Quelle peinture choisir ?

Le choix de la peinture est très important dans ce cas. Il faut surtout tenir compte de la fonctionnalité de votre escalier. Si vous avez un peu d’imagination, vous pouvez réaliser des merveilles en quelques coups de rouleaux.

Le type de peinture nécessaire

Pour avoir une finition satisfaisante, il est important pour vous de disposer de la meilleure des peintures pour escalier. En effet, il existe plusieurs types de peinture pour escalier. Cette pluralité est due à la pluralité de matériaux servant à la mise en place des escaliers. Ainsi, vous pouvez avoir des escaliers faits avec les matériaux suivants :

  • le bois,
  • le béton ;
  • le métal.

A chacun de ces matériaux correspond un type de peinture donné. Lorsque vous êtes sur le point de peindre un escalier en bois, optez pour une sous-couche et une peinture sol bois. Pour l’embellir, vous aurez besoin d’un vernis de finition.

Pour un escalier en métal, faites le mélange d’un antirouille avec une laque. Ajoutez par la suite un traitement anti-dérapant. Ces produits vous permettent de préserver la qualité du métal tout en donnant de la beauté à votre intérieur.

Dans le cas où vous avez un escalier fait en béton, tournez-vous vers les peintures contenant un durcisseur. Ce produit à la propriété de rendre plus résistante votre œuvre.

Par ailleurs, retenez qu’il existe aujourd’hui des produits dits tout-en-un. Ils sont utilisables sur tous les types de matériaux. Ceci vous épargne de l’application de différentes couches de divers produits et vous permet de gagner du temps.

Faire un bon choix de couleurs

Il ne suffit pas de trouver les produits nécessaires pour se mettre à l’œuvre. Gardez à l’esprit que la peinture que vous faites doit apporter un plus à votre décoration intérieure. Nombreuses sont les personnes qui optent pour des escaliers discrets et simples. D’autres par contre choisissent de jouer sur les couleurs de l’escalier pour renforcer la représentation interne de leur logement.

Dans tous les cas, vous devez procéder à un choix de peinture précis. Il peut s’agir s’un mélange de couleur, de plusieurs couleurs à la fois ou d’une couleur simple et unie. Toutefois, sachez que vous pouvez vous servir de la couleur de l’escalier pour agir sur votre espace. En réalité, il est possible d’apporter un effet d’agrandissement grâce à une peinture.

Une couleur peut apporter des sensations de relaxation à votre maison. Il faut croire que de nombreuses personnes se basent sur ce principe pour décorer leurs chambres par exemple. Pourquoi ne pas profiter de la peinture de votre escalier pour donner une nouvelle allure à cet endroit ?

La peinture proprement dite : quelles sont les étapes à suivre ?

Il suffit de suivre quelques étapes pour voir votre escalier changer de vie.

Préparer le support

Il y a plusieurs manières pour préparer une surface. Dans la mesure où votre peinture intervient lors d’une rénovation, la préparation de la surface à peindre doit nécessairement passer par un décapage en règle. Il suffit d’appliquer un décireur ou un décapant sur l’ensemble de l’escalier pour y arriver.

La préparation d’un escalier en bois diffère de celle des autres. Il faut se servir d’une ponceuse pour remettre le bois à l’état brut. Toutefois, le ponçage doit se faire dans le sens des veinures de sorte à les préserver. Lorsque vous rencontrez des blessures sur le bois, il est conseillé d’appliquer du mastic à bois. Ceci lui permettra de retrouver une surface entièrement lisse.

Par ailleurs, pour préparer un escalier neuf en vue de le peindre, trois gestes sont nécessaires :

  • se servir de l’aspirateur pour éliminer la poussière ;
  • utiliser une éponge humide pour la nettoyer en profondeur ;
  • laisser sécher complètement.

Durant le temps où vous laissez sécher l’escalier, installez la bâche en plastique pour éviter de salir toute la pièce. Posez aussi le ruban  de masquage pour ne pas exposer les mobiliers et tout ce qu’il y a autour de l’escalier aux éclats de peinture. Vous êtes sur le point d’apporter un grand changement à votre escalier.

Appliquer la peinture

C’est l’étape la plus cruciale de votre activité. Avec tout ce qui est préparé, vous êtes sur le point de réaliser une œuvre digne d’un pro. Alors pour y arriver, développer les réflexes de professionnels à savoir :

  • peindre du haut vers bas et de manière progressive ;
  • agir de manière rationnelle quant aux compartiments à peindre ;
  • appliquer la peinture avec soins.

Tenez compte de la matière sur laquelle vous travaillez pour déterminer le nombre de couches nécessaires. Toutefois, qu’il s’agisse du bois, du métal ou même du béton, il est indispensable que la finition soit perçue comme un véritable un travail de professionnel.

En règle générale, lorsque vous appliquez la première couche, servez-vous du papier de verre à grains fins pour légèrement poncer la surface avant d’appliquer la seconde couche. Par ailleurs, les peintures pour escaliers sèchent assez rapidement. Vous devez donc profiter de cet avantage pour inspecter de manière plus globale votre œuvre et repérer les coulures en vue de les rattraper sans difficultés.

Peindre un escalier : l’astuce de pro

Vous vous en doutiez sûrement : Eh oui ! Les professionnels ont bien des astuces. Pour vous permettre de réussir votre entreprise, il y a bien une qui vous est dévoilée. Celle-ci vous permet d’être un peu plus pratique dans votre œuvre.

Dans le cas où l’escalier à peindre conduit vers une chambre d’ami, vous pouvez peindre entièrement l’escalier et condamner l’accès. Dans le cas où il constitue une liaison entre plusieurs étages, faites votre peinture en fonction de ce type d’organisation. Dans ce cas, il suffit de peindre une marche sur deux pour le rendre plus élégant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *