Le Saint Eloi

Bloquer un prélèvement Crédit Agricole en ligne

Bloquer un prélèvement Crédit Agricole en ligne : que faire pour l’arrêter et le contester ?

Vous avez un compte bancaire chez Crédit Agricole, vous avez décidé d’avoir en plus une gestion en ligne de ce dernier. C’est intéressant et ça fait gagner du temps, ça permet même de payer ses factures ou ses dus à temps, pour ne pas dépasser les échéances.

Tout ceci est programmable, cependant, il faut accorder pour cela, une autorisation d’un prélèvement automatique, pour que vous n’ayez rien à gérer, à chaque fois que la date de virement arrive.

Mais il se peut qu’il y ait un litige avec votre fournisseur, ou votre prestataire et, que vous ne voulez plus virer de l’argent ou que vous voulez simplement arrêter avec lui. Vous vous demandez alors comment faire pour bloquer votre prélèvement Crédit Agricole en ligne ? On va y répondre, à travers cet article.

Prélèvement bancaire automatique chez Crédit Agricole en ligne : que faire pour l’arrêter ?

Un blocage en ligne n’est pas faisable en soi et, on vous expliquera tout ce qu’il faut faire dans ce sens.

Quand vous accordez une autorisation à un prestataire de prélever de l’argent depuis votre compte bancaire Crédit Agricole, ce dernier doit cependant vous communiquer préalablement, le montant qui vous sera prélevé de votre compte.

Ce sont des montants qui, en général, peuvent varier drastiquement et, s’avèrent dans certaines situations, élevés et non à votre convenance.

lisez aussi   Comment trouver une montre Garmin Fenix 3 ?

Avant que de l’argent ne soit débité, il est tout à fait possible d’appeler un opérateur pour qu’il vous fournisse des explications et, afin de lui demander une suspension du prélèvement.

Si les prestations qu’on vous a promis de vous faire ne sont pas faites (des réparations par exemple), il est tout autant possible d’arrêter l’opération de prélèvement.

Si le prestataire est têtu et ne veut rien comprendre, le blocage du prélèvement est faisable et possible, ceci, en envoyant une lettre avec recommandation et un avis de réception (souvent dite LRAR), dans laquelle tout sera expliqué.

Il faut cependant savoir, qu’un tel blocage ne doit durer dans le temps et, vos obligations et votre dû n’est pas dispensé vis-à-vis de la personne à laquelle vous devez de l’argent, c’est-à-dire, qu’il faut envoyer un chèque à cet individu d’une valeur égale à la somme habituelle versée, le temps que le conflit se règle.

Il est en parallèle, possible de faire un blocage auprès de votre agence Crédit Agricole.

Contestation d’un prélèvement automatique Crédit Agricole qui s’est mal exécuté

Si la démarche qu’on vient de décrire n’a pas été faite auparavant (à savoir, avant la date et l’heure exacte du prélèvement), vous serez débité, car le tiers a l’autorisation de faire cette opération.

Cependant, si la somme d’argent prélevée dépasse vos attentes, une contestation est toutefois possible (même dans le cas où le prestataire ne vous a pas averti quant aux changements du montant prélevé).

À partir de la date où le prélèvement a eu lieu, vous pouvez demander à votre banque de vous faire un remboursement dans une limite qui ne dépasse pas les 8 semaines après cette date.

lisez aussi   Pourquoi le casino Winoui est-il interdit en France ?

En contrepartie, Crédit Agricole dispose d’exactement 10 jours ouvrables pour la restitution de votre somme, période au cours de laquelle, elle peut faire une opposition ; les raisons doivent être évoquées durant ce même délai.

Contestation d’un prélèvement sans autorisation

Dans le cas où un prélèvement est effectué sans que vous ayez donné un quelconque accord, une demande peut être adressée à votre banque, afin qu’elle vous rembourse.

La loi stipule que le délai maximal pour contester ce type de prélèvement sans autorisation, est de 13 mois après la date où vous avez été débité de votre compte. Un remboursement immédiat, lors d’une contestation, doit être fait de la part de Crédit Agricole.

En outre, si votre compte a été débité sans autorisation, les agios prélevés par la banque devront également être remboursés.

Comment suspendre de manière définitive une autorisation de prélèvement ?

Si vous voulez être sûr qu’un futur prélèvement ne sera pas payé, il faudra adresser une opposition, en envoyant, par demande manuscrite à votre banque et, il est préférable que cela se fasse avec un courrier qui soit recommandé avec un avis de réception, vous devrez préciser les détails suivants :

  • le numéro pour l’émetteur ;
  • la date ;
  • le montant ;
  • et le créancier.

En parallèle, il est obligatoire de prévenir le concerné lui-même (à savoir le créancier), du changement de situation et arriver à un accord avec lui afin de régler les différents litiges.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Voir aussi :